TOP 25 des logiciels de création les plus utilisés pour l’impression 3D

In CAD

Que ce soit pour concevoir, modifier ou réparer soi-même un fichier 3D, il arrive toujours un jour où l’heureux possesseur d’une imprimante 3D se demande quel logiciel 3D utiliser. Et parce qu’il est difficile de faire son choix parmi les très nombreux programmes existants, la firme belge i.Materialise dévoile aujourd’hui un TOP 25 des logiciels de conception les plus populaires dans l’univers de l’impression 3D.

Pour arriver à ce classement, les équipes d’i.Materialise se sont basées sur 6 critères distincts en attribuant une note de 0 à 100 permettant de mesurer la popularité du logiciel. Dans un premier temps, ils se sont intéressés à la popularité générale du soft, en analysant d’une part le nombre de fans sur les réseaux sociaux mais aussi la notoriété du site internet du logiciel (le page rank pour les connaisseurs ainsi que le nombre de backlinks).

Pour recentrer les recherches sur les logiciels réellement dédiés à l’impression 3D (et non pas à la conception en général), l’étude prend également en compte le nombre de fois où le logiciel a été mentionné sur des plateformes spécialisées : les forums dédiés à l’impression 3D comme celui de 3Dnatives, les vidéos en lien avec l’impression 3D sur YouTube, les plateformes de fichiers 3D (comme Cults3D, Thingiverse, CGTrader) et finalement le nombre de fois où le logiciel a été mentionné sur Google.

Le classement des 25 logiciels de modélisation pour l’impression 3D les plus populaires selon i.Materialise :

article_imaterialise_25softwares

On retrouve ainsi dans le trio de tête des logiciels gratuits avec Blender et SketchUp, respectivement à la 1ère et 2ème place. En troisième, on retrouve le titre SolidWorks de chez Dassault Systèmes, qui manque toutefois d’une certaine popularité au sein de la communauté impression 3D (serait-ce lié à son prix ? sa complexité ?).

Bien qu’il ne constitue en aucun cas un classement des meilleurs logiciels 3D, ce TOP 25 a toutefois l’avantage de donner quelques pistes pour celui qui voudrait s’essayer à la modélisation 3D, car qui dit logiciel populaire dit une communauté nombreuse et active pour répondre à ses questions.

source